lundi 31 octobre 2016

L'horizon



A perte de vue



j'aime à regarder l'horizon
c'est un appel au voyage à la rêverie!
tout à coup tout semble paisible
tout semble possible

je n'entend plus les bruits de la ville,
je n'entends plus la fureur du monde,
je n'entends plus le ressac de l'heure,
je n'entend plus la déferlante des informations,

juste le calme et la paix
le friselis de l'eau,
le chant des goélands,


j'aime à regarder l'horizon
l'écume des nuage,
affleurant celle de l'eau

j'aime à regarder l'horizon
quand s'avance la nuit
et que  le ciel et la mer se fonde
en une peinture éclatante
que des milliers de peintres et de photographes
tentent en vain de reproduire.